Dossier pensions

6 raisons de manifester en nombre pour nos pensions le #16mai

Le rendez-vous est pris. Les organisation syndicales appellent à descendre massivement dans les rues de Bruxelles le 16 mai prochain. Objectif ? Défendre nos pensions contre les attaques du gouvernement. Cet appel à la mobilisation est la deuxième étape d'un plan qui a démarré par la distribution de plus d’un million de gazettes de sensibilisation.

Benjamin Pestieau et Geert Haverbeke

« Le gouvernement veut nous faire passer immédiatement du boulot au tombeau »

« Ce sont deux visions de société qui s’affrontent. Nous, au PTB, nous sommes pour le droit au repos après la carrière. Le gouvernement, lui, est pour un passage immédiat du boulot au tombeau. »

« Vous vous moquez des travailleurs malades, monsieur le ministre ! »

Métiers pénibles : le gouvernement veut appliquer la double peine aux travailleurs malades

Vous êtes malade parce que vous avez un métier pénible ? Vous devrez travailler plus longtemps pour pouvoir prendre votre pension. Et plus le métier est pénible, plus vous serez pénalisés. Telle serait la conséquence du projet de loi sur les métiers pénibles que le gouvernement discute aujourd’hui en kern. « La logique "plus vous êtes malade, plus longtemps vous travaillerez" est inacceptable », dénonce Raoul Hedebouw porte-parole du PTB. Et d’ajouter : « Dans une société humaine, cela devrait être juste le contraire. »

« Le dossier des pensions est le talon d'Achille du gouvernement »

Raoul Hedebouw était l'invité de « Matin Première » sur La Première. Le député et porte-parole du PTB s'est exprimé sur la réforme des pensions. 

Objectif 50 000 signatures pour nos pensions : relevez le défi

Contribuez au mouvement, et aidez-nous à récolter 50 000 signatures pour nos pensions.

15 mesures du gouvernement Michel contre nos pensions

Le gouvernement Michel tente de masquer le fait que sa politique contribue à diminuer les pensions. Mais, derrière ses tentatives d’enfumage, voici déjà 15 mesures qui montrent comment le gouvernement nous fait travailler plus longtemps pour moins de pension.

Une pension minimum de 1500 euros : « Donner la perspective de vieux jours heureux. Ça, c’est le progrès social »

Le PTB répond positivement à l’appel lancé de la FGTB aux partis politique pour faire de la pension minimum à 1500 euros un point essentiel de leur programme.

Pensions : comment ne pas tomber dans le sommeil dans lequel le gouvernement veut nous pousser ?

Le gouvernement et le ministre des Pensions voulaient aller vite. Avant la Noël, déposer un premier texte de sa fameuse « pension à points » - alias la « pension tombola ». Et avancer dans la suppression de tous les régimes de pension ou prépension permettant de s’arrêter de travailler à 55 ou 58 ans. La mobilisation sociale de novembre et décembre l’a poussé à temporiser. Mais temporiser n’est pas abandonner.

Services publics : le gouvernement « reconnaît » les métiers pénibles pour nous faire travailler plus longtemps

Fin de l’année dernière, le ministre des Pensions a déposé un avant-projet de loi sur la reconnaissance de certains métiers comme étant « pénibles ». Dans son viseur : les travailleurs du public, mais aussi du privé. Décryptage.